Attention au qualitatif !

On peut être bien positionné mais ne pas obtenir de conversion. Le positionnement n'est qu'un maillon de la chaine dont il faut prendre en compte l'ensemble.
Notamment, les premiers à être importants dans le cheminement vers la conversion car ils sont directement de la responsabilité du référenceur.

L’aspect des résultats

Être bien positionné c’est nécessaire, mais encore faut-il que les internautes cliquent dessus !
Si le titre et la description ne donnent pas envie d’être lus ou de cliquer, le travail pour obtenir ce positionnement aura été inutile...
Cela peut être dû par exemple a un titre trop long qui est tronqué et donc la lecture n’a plus de sens, ou a un titre qui a peu de sens, par exemple une suite de mots-clés.
De même la description doit être réellement informative et inciter explicitement au clic (call to action).

La page d’entrée (landing page)

Obtenir des visiteurs c’est bien, mais encore faut-il qu’ils aillent au-delà de la première page qu’ils voient.
Si le visiteur arrive sur une page où il ne trouve pas rapidement ce qu’il cherche, il fera immédiatement demi-tour. C’est ce qui risque de se passer si la page en question n’a été pensée que pour les moteurs de recherche.
Selon des études citées par Google (la page n'est plus en ligne), un internaute décide en 8 secondes maximum s’il reste sur un site ou non.
Cela peut aussi arriver si l’offre présentée par le site ne correspond pas à ce que recherche l’internaute. D’où l’intérêt de bien sélectionner les mots-clés avec lesquels on veut apporter du trafic.

  • Articles du blog SEO

  • Spécialiste adWords agréé par Google
    Mentions légales Google+
    Laurent Petr
    consultant indépendant